En cours de chargement...
Conseils

Disjoncteur, disjoncteur différentiel, interrupteur différentiel, quelles différences ?

différences disjoncteur, interrupteur différentiel, disjoncteur differentiel

Un tableau électrique centralise tous les circuits du bâtiment en un seul endroit afin de distribuer l’électricité de manière appropriée et sécurisée. Son dimensionnement est régit par la norme NF C 15-100 dans le résidentiel et l’industrie. D’autres réglementations viennent affiner la sécurité pour des usages spécifiques notamment dans l’industrie.

Ces normes définissent notamment les niveaux de protection des appareillages modulaires installés dans le tableau.

Composition d’un tableau électrique

Quel que soit le coffret que vous décidez d’installer chez vous (coffret Drivia de Legrand, coffret Resi9 Schneider Electric…), il aura toujours les mêmes composants de base, à savoir :

  • Un châssis, avec 1, 2 3 à 4 rangées de 13 à 18 modules
  • Des rails pour servir de support aux appareillages modulaires
  • Un plastron pour protéger physiquement le tableau
  • Une porte (optionnelle), pour protéger le tableau et apporter une touche design
  • Des appareillages modulaires : en fonction des besoins de l’installation : disjoncteurs divisionnaires, interrupteurs différentiels, prises de courant modulaires
  • Des fils électriques de différentes sections, type H07VU : rouge pour la phase, bleu pour le neutre, vert/jaune pour la terre

La différence entre un disjoncteur et un interrupteur différentiel

Dans l’ordre d’installation des appareillages modulaires, il existe en premier le lieu le disjoncteur de branchement qui protège l’alimentation générale de tout le bâtiment.

Il est ensuite relié à des interrupteurs différentiels qui vont s’assurer de la protection de différents circuits, eux-mêmes protégés par un disjoncteur modulaire. Ainsi, un disjoncteur magnéto-thermique sera toujours installé après un interrupteur différentiel.

Un disjoncteur magnéto-thermique protège les biens de tout court-circuit ou surtension sur le réseau électrique du bâtiment. Chaque circuit aura alors un disjoncteur assigné avec un calibre adapté. La valeur seuil du disjoncteur est définie en ampères (disjoncteur 16A, disjoncteur 32A…). S’il y a une anomalie sur le circuit électrique et que ce seuil est dépassé, l’appareil disjoncte et bloque la circulation du courant.


disjoncteur embrochable

Disjoncteur embrochable Schneider Electric


L’interrupteur différentiel quant à lui, vient protéger les personnes de tout risque d’électrocution. Son intensité devra toujours être supérieure à la somme des calibres des disjoncteurs qu’il protège.

Chez Schneider Electric, en fonction du type de connexion, l’interrupteur différentiel est relié aux disjoncteurs :

  • soit par un peigne pour les disjoncteurs peignables,
  • soit par un répartiteur XE pour les disjoncteurs embrochables.
Comment installer et brancher un tableau électrique Schneider Resi 9 XE

La différence entre un interrupteur différentiel et un disjoncteur différentiel

Comme défini précédemment, l’interrupteur différentiel se charge de la protection des personnes. Le disjoncteur différentiel va plus loin et protège à la fois les personnes et les équipements. Il intègre ainsi en un seul produit, les fonctionnalités d’un disjoncteur modulaire et celles d’un interrupteur différentiel.


Inter Diff Legrand 63A

Interrupteur différentiel Legrand 63A


Cette double fonctionnalité en fait un produit plus coûteux à l’achat.

Le disjoncteur différentiel et l’interrupteur différentiel offrent tout deux une sécurité contre le courant de fuite. Leur valeur seuil, la sensibilité, s’exprime en mili ampères : 30mA, 300mA

La différence entre un disjoncteur différentiel et un disjoncteur modulaire

Un disjoncteur électrique, comme un différentiel permet de base, de protéger un circuit des surtensions et courts-circuits. Le disjoncteur modulaire peut toutefois se transformer en différentiel s’il est raccordé à un bloc différentiel.

Le disjoncteur différentiel est utilisé pour des circuits d’appareils spécialisés et sensibles tels que les congélateurs, les alarmes… Un disjoncteur modulaire 20A courbe D suffira toutefois pour un climatiseur Split qui a besoin d’un fort courant au démarrage uniquement.


Disjoncteur diff 20A Schneider Electric

Disjoncteur différentiel 20A Resi9 Schneider Electric


Il existe quatre types de disjoncteurs différentiels :

  • Type AC : utilisé dans les applications courantes, il permet de détecter les courants résiduels alternatifs 50Hz
  • Type A : utilisé pour des lignes dédiées dans des applications spécifiques. Il détecte à la fois des courants résiduels alternatifs 50Hz et des courants résiduels à composante continue. Il seront particulièrement adaptés pour les circuits spécialisés tels que la cuisinière, les plaques de cuisson ou encore le lave-linge
  • Type F : utilisé pour des applications spéciales. En plus de détecter les courants résiduels alternatifs et continus, le disjoncteur type F offre une immunisation complémentaire aux déclenchements intempestifs. Il est notamment utilisé pour la protection d’équipements sensibles où la perte d’information ou d’exploitation peut être préjudiciable ( banque, centre réservation aérien, instrumentation médicale, congélateur…)
  • Type B : utilisé pour des applications triphasées. En plus des caractéristiques du type F, le disjoncteur différentiel type B détecte les défauts à courant continu lisse que l’on peut retrouver sur des installations telles que les bornes de recharge électrique, les ascenseurs…

Mémo différence entre les disjoncteurs et l’interrupteur différentiel

Disjoncteur modulaireDisjoncteur différentielInterrupteur différentiel
Protège les biensProtège les biens et les personnesProtège les personnes
Partagez :)
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *