En cours de chargement...
Actus

01/09/2018 – Interdiction des ampoules halogènes

Fin des ampoules halogènes

Ampoules halogènes et incandescentes, la fin des ampoules énergivores

Après l’extinction des ampoules incandescentes décrétée en 2013, c’est la quasi-totalité des ampoules halogènes qui est interdite à la vente depuis le 1er septembre 2018, commission européenne et économie d’énergie obligent !

Les distributeurs ont toutefois l’autorisation d’écouler leur stock des modèles encore conformes aux exigences, de type R7S, G9 ou encore GU5.3.

Retrouver les dernières ampoules halogènes en vente chez Domomat

Après le siècle des lumières, le millénaire du LED

L’essentiel de l’offre en matière d’éclairage résidentiel se résume donc aujourd’hui à deux sources de lumière :

La LFC (lampe fluorescente compacte) versus la LED (Light Emitting Diode).

Lampe fluocompacte ou led ?

Basse consommation toutes les deux, elles offrent un rendu lumineux sensiblement équivalent (60-100 lm/W). Autre dénominateur commun : toutes deux imposent un traitement particulier en fin de vie, les LFC contenant du mercure, les LEDS des composants électroniques.

La comparaison s’arrête là. Car si on parle performance énergétique, longévité, rapidité d’allumage, résistance au froid, au choc et aux allumages répétés, ou encore diversité de style, combinaison de couleurs et multiplicité des applications : les LEDS font franchement de l’ombre aux LFC. Premières à avoir permis d’économiser des millions de kWh, ces dernières ont perdu la bataille technologique, face à des LEDS d’autant plus brillantes qu’elles commencent à devenir intelligentes.

Aujourd’hui, les consommateurs ne s’y trompent pas, avec des ventes de LEDS qui ont connu une croissance record entre 2016 et 2017 et qui, selon les estimations, pourraient représenter 70% du marché de l’éclairage d’ici 2020.

Voir toutes les ampoules LEDS

Partagez :)
One comment
  1. Sébastien Flet Reitz

    Sympa cet article 🙂
    Deux compléments si vous le permettez :
    1/ l’efficacité lumineuse des LED est aujourd’hui plutôt à 100 lm/W voire davantage donc elles surpassent bien les fluo-compactes aujourd’hui, et leur progrès ne va pas s’arrêter là !
    2/ la part de marché des LED était globalement à presque 80 % fin 2018, d’ici 2020 on sera donc bien au-delà des 70 % (et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les utilisateurs qui en retirent tous les bénéfices !)
    Bien cordialement
    Sébastien pour le Syndicat de l’éclairage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *