En cours de chargement...
Conseils

Pourquoi changer les filtres ?

Pourquoi changer les filtres ?

Que ce soit un purificateur d’air ou une VMC double flux, vous trouverez toujours dans la notice, un mot vous conseillant de changer les filtres régulièrement. Est-ce indispensable ? Que se passerait-il si cela n’était pas fait ? Réponse dans notre blog.

Changer les filtres pour préserver l’appareil

Une des vocations du filtre est de protéger la centrale de traitement de l’air et la canalisation du groupe VMC.

Placé à l’extraction de l’air vicié, le filtre VMC est généralement de type grossier (ISO grossier ou G4 selon la norme). Il va filtrer de grosses particules telles que le sable, les cheveux, les poils d’animaux. Il évite ainsi l’encrassement du moteur et du réseau de ventilation.

Le flux continu de l’air entrant transporte des particules qui s’agglutinent au fur et à mesure dans le filtre. Peu à peu, l’air traverse difficilement le filtre et provoque des pertes de charge. La VMC double flux va alors consommer plus pour combler cette perte sans pour autant retrouver son efficacité première. La ventilation qui se voulait basse consommation au départ devient vite énergivore.

À trop attendre avant le changement du filtre, vous risquez de provoquer une détérioration prématurée de votre ventilation double flux. Vous verrez également votre facture énergétique augmenter.

Changer les filtres pour assurer un air sain

Le système d’aération a aussi pour objectif d’offrir un air sain, limitant ainsi les risques d’allergies et de gêne respiratoire.

Les filtres placés à l’insufflation de l’air neuf sont des filtres fins, F7, F9 ou ISO ePM2.5, ISO ePM1 ou encore HEPA et charbon actif. Ils permettent de retenir les particules fines telles que les bactéries, les champignons, le pollen, les poussières fines ou encore les virus, nanoparticules et autres polluants invisibles tels que les gazs d’échappement.

Impact de la pollution de l’air sur la santé – Campagne Respire la vie de l’OMS

Plusieurs études réalisées par différents organismes mettent en lumière l’impact de la pollution de l’air sur nos organismes mais aussi sur l’environnement.

Parmi les solutions internes pour s’en prémunir : un bon système de ventilation pour renouveler régulièrement son air et/ou un purificateur d’air intérieur pour assurer la filtration des particules fines émises en intérieur.

Dans un purificateur, l’air vicié passe par une série de filtres qui vont tour à tour le purifier de tout composant indésirable. La filtration faite, l’air dépollué peut alors être insufflé dans la pièce. Résultat, les personnes sensibles sont les premières à bénéficier d’un résultat positif.

Témoignage d’un utilisateur d’un purificateur d’air

À quelle fréquence changer le filtre ?

Cela va dépendre principalement du degré de pollution de votre logement dû à l’occupation ou à son emplacement. S’il est situé près d’une autoroute, d’une voie à circulation importante, s’il est près d’usines ou si c’est un atelier, il est certain que la fréquence de renouvellement du filtre sera plus élevée.

Afin d’assurer une qualité de l’air intérieur convenable, le filtre doit être renouvelé une fois / an, en moyenne.

Dans des environnements pollués, il faut compter à minima un changement tous les 6 mois.

Partagez :)
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *