OK

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Rénovation d'un appartement - Comment ragréer un sol ?

Publié le : 10/01/2018 17:15:44
Catégories : Vos travaux

Rénovation d'un appartement - Comment ragréer un sol ?

Le ragréage est la seconde étape d'un projet de rénovation, une fois la démolition effectuée.

Avec un plancher ayant de faux niveaux pouvant aller jusqu'à 17 cm de dénivelé, cette étape de remise à niveau du sol était primordiale pour la bonne réalisation de la suite des travaux. Afin de minimiser ce dénivelé, j'ai ajouté une marche ce qui m'a permis de réaliser une petite économie sur ces travaux de ragréage.

Ragréage sol

Il existe plusieurs techniques pour ragréer un sol. Celle que j'ai utilisée répondait à la contrainte de l'ossature bois de mon appartement. En effet, une chape béton aurait été trop lourde pour le plancher en bois. 

Mon choix s'est donc tout naturellement porté sur les dalles Fermacell. J'avais déjà utilisé ce produit dans d'autres chantiers et pour moi c'était une réelle évidence. C'est ce qui se fait de mieux à mon sens de par la contrainte de mon appartement.

C'est aussi sans compter sa "légèreté" qui en fait un produit idéal pour la configuration de mon appartement. De 11 tonnes pour une chape en béton, on passe à 4 tonnes de matériaux pour une chape en fermacell.

Ajouté à cela, la mise en oeuvre du Fermacell se fait plutôt rapidement : pas besoin d'attendre que le béton sèche pour continuer sa tâche. Des granules d'égalisation, des plaques de Fermacell et le tour est joué ! Enfin l'isolation phonique et thermique offerte par Fermacell est incomparable aux autres systèmes de ragréage.

Cette solution demande cependant un investissement supplémentaire : les dalles Fermacell sont plus chères qu'une chape en béton classique. Mais tous les avantages cités précédemment en valent vraiment la peine. Pour 5 m3, la solution fermacell est à 1/3 plus onéreuse.

 

Fermacell, qu'est-ce que c'est ?

Composé de gypse, de cellulose et d'eau, le fermacell est un produit écologique par excellence offrant une excellente résistance au feu (Classement M0) et à l'humidité. Il peut ainsi être installé aussi bien dans les salles de bain que près d'une cheminée. Sa forte densité en fait un produit bien plus lourd qu'une plaque de plâtre mais lui confère des propriétés phoniques isolantes d'excellente qualité/ à haute performance. La plaque de Fermacell peut être appliquée au sol ou au mur.

Faisant sa première apparition en Allemagne en 1971, Fermacell rejoint le groupe Xella en 2001. La qualité de ces produits lui ont accordé une crédibilité sur le marché des produits de construction sèche pour l'intérieur et l'extérieur. Fermacell est aujourd'hui implanté dans plus de 10 pays européens.

 

Le matériel essentiel pour ragréer un sol

Pour réaliser le ragréage, j'ai utilisé différents outils et matériaux. Certains ont été commandés sur domomat.com, d'autres dans des entreprises spécialisées :

  • 1 balai
  • 1 scie circulaire plongeante à rail avec aspirateur (la découpe d'une plaque génère beaucoup de poussière)
  • 1 polyame
  • 1 agrafeuse
  • 1 marteau
  • Des clous
  • 1 laser
  • 1 cordeau traceur
  • 105 sacs de granules d'égalisation Fermacell
  • 90 plaques de Fermacell
  • 1 règle de maçon
  • 1 perceuse visseuse
  • Des vis Fermacell
  • 1 taloche

 

Les étapes du ragréage

La mise à niveau du sol s'est faite en plusieurs étapes. Pour mener à bien le projet, nous avons travaillé à 2 sur deux grosses journées de 13h pour poser les plaques de Fermacell.

étapes de ragréage du sol

1 / Nettoyage du sol, pour avoir une surface propre et sécurisée

2 / Pose d'un polyame sur le sol. Le polyame, c'est une sorte d'énorme bâche solide utilisée pour éviter que les billes de ragréage passent chez le voisin.  Pour ce faire, j'ai utilisé une agrafeuse pour fixer le polyame au sol, avec un rabat de 10 cm sur les murs

3 / Clouage du polyame au mur tous les 10 cm environ

4 / Utilisation d'un laser. Positionné à 1 cm du plus haut niveau car il faut au minimum 1 cm de matière en dessous des plaques de Fermacell

5 / Utilisation d'un cordeau traceur pour marquer le tracé du laser

6 / Mise en place des sacs de billes de béton désactivé Fermacell pour égaliser le sol à l'aide d'une règle de maçon

7 / Pose des plaques de Fermacell. Cette étape se décline en quatre parties : pose d'une plaque, application de la colle (attention, c'est de la colle néoprène), pose de la seconde plaque puis vissage (tous les 20 cm maximum)

8 / Découpage des plaques Fermacell en fonction des besoins à l'aide d'une scie circulaire

9 / Nettoyage de l'espace de travail

 

 

 

Ajouter un commentaire

 (avec http://)