En cours de chargement...
Conseils

Tout savoir sur les planchers chauffants

Tout savoir sur les planchers chauffants - Blog de Domomat

Contrairement à ce que l’on pourrait croire le système de plancher chauffant n’est pas si récent que cela. En effet, cette technique existe depuis l’Antiquité, époque où les romains se chauffaient par le système d’Hypocauste. Bien entendu, depuis cette civilisation, le plancher chauffant s’est perfectionné dans le but de proposer un chauffage basse température, c’est-à-dire qu’il chauffe une pièce seulement entre 21°C et 24°C. Le principe consiste donc à utiliser la surface du sol pour chauffer l’air intérieur. Par conséquent, on va chauffer modérément une grande surface de sol au lieu de plusieurs petites surfaces très chaudes tout en délivrant le même nombre de calories.

Pour vous aider dans votre choix, Domomat vous décrit les différents types de planchers chauffants et leurs avantages et inconvénients.

Plancher chauffant hydraulique

Le meilleur système de diffusion sur le marché à l’heure actuelle reste le plancher chauffant hydraulique. Il offre un large choix d’énergie (bois, fioul ou gaz) et reste le système le plus économique au quotidien, car on trouve de plus en plus de modèles qui fonctionnent à basse température.

Le fonctionnement du plancher chauffant hydraulique est relativement simple. En effet, ce sont des collecteurs qui s’occupent de la distribution et du retour de l’eau. Les tubes sont installés sur un isolant thermique, puis généralement incorporés dans une chape ou une dalle qui est ensuite recouverte par le revêtement de sol. Et en cas de rénovation, il existe aussi des systèmes de recouvrement secs.

Ce système de chauffage présente des avantages non négligeables. Tout d’abord, c’est le seul système de plancher chauffant qui peut être relié à des sources de chaleur renouvelables et économiques (chauffe-eau solaire, pompe à chaleur, chaudière à bois) et éligibles au crédit d’impôt. De plus, s’il est raccordé à une pompe à chaleur réversible, en plus de produire de la chaleur en hiver, il pourra servir de climatiseur en été.

Cependant, il est important de noter que cette technique de chauffe est chère et plus longue à installer et demande un entretien de révision tous les ans.

Plancher chauffant électrique

C’est un émetteur de chaleur répartie qui est beaucoup plus confortable que les systèmes de chauffage électrique classiques. Le principe rejoint minoritairement celui du plancher chauffant hydraulique. Il consiste à passer des câbles électriques à puissance constante ou variable sur un isolant thermique recouvrant entièrement la dalle support et de noyer l’ensemble dans une chape. On parle également de plancher chauffant à rayonnement (PRE). De la même manière qu’un plancher chauffant hydraulique, la température de surface est limitée à 28°C et dépasse rarement les 24°C pour une ambiance à 20°C.

Il existe deux procédés de chauffage au sol électrique très distincts :

Le plancher à rayonnement électrique est idéal pour les rénovations. Certains fabricants comme Raychem conçoivent des planchers faciles et rapides à mettre en oeuvre et de très faible épaisseur, ne nécessitant pas le coulage d’une chape en béton.

Le plancher chauffant à accumulation, dit aussi plancher chauffant mixte, est idéal pour les climats rigoureux. Il associe le plancher chauffant électrique avec plusieurs émetteurs d’appoints (radiateurs, plafond chauffant, plinthes chauffantes …). Le principe du plancher chauffant à accumulation est basé sur l’utilisation de l’inertie importante d’une chape en béton épaisse. Il fonctionne en heures creuses pour accumuler de la chaleur qui sera ensuite restituée en journée. Les émetteurs viendront compenser le manque de chaleur si celle-ci venait à manquer. Ce système de chauffage est aujourd’hui désuet.

Le principal inconvénient du plancher électrique peut provoquer la sensation de jambes lourdes et des maux de têtes. Ajouté à cela, la température ne s’adapte pas immédiatement à cause d’une faible inertie.

A savoir que l’usage des planchers chauffants électriques est désormais interdit dans toute construction neuve, de par la nouvelle réglementation RT2012.

Mise en oeuvre et entretien

Pour les planchers chauffants hydrauliques, il faudra prendre soin des circuits hydrauliques avec un désembuage tous les 5 à 7 ans. Ainsi, vous prolongerez la durée de vie et l’optimisation de votre installation.

En ce qui concerne le plancher chauffant électrique, il est déconseillé de poser des tapis ou des moquettes trop épais pour éviter une surchauffe de la dalle. Mais il demande peu d’entretien. Il suffira juste de bien contrôler le bon fonctionnement de l’installation avant chaque saison de chauffe avec le thermostat.

Partagez :)
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *