En cours de chargement...
Conseils

VMC autoréglable vs VMC hygroréglable

VMC simple flux auto ou hygro

Au moment de choisir votre système de VMC, 2 offres principales se présenteront systématiquement à vous : la ventilation autoréglable ou hygroréglable.

Pour décider en parfaite connaissance de cause, Domomat vous dit tout ce que vous devez savoir sur ces deux types de VMC.

Une VMC, comment ça marche ?

Une installation de VMC fonctionne avec un extracteur électrique (un ventilateur inversé). Mû par un moteur électrique, l’extracteur aspire l’air vicié par les bouches d’extraction situées dans les pièces de service (cuisine, salle de bans, WC, buanderie) et l’évacue vers l’extérieur via des gaines. Ceci crée une dépression dans la maison, et un appel d’air neuf (extérieur) se fait grâce à des bouches d’entrées d’air situées dans les pièces principales (salle à manger, salon, chambre, bureau…).

Ventilation simple flux

VMC Autoréglable ou VMC Hygroréglable : quelle différence ?

VMC simple flux autoréglable

L’installation est auto réglable lorsque le moteur de la VMC, les bouches d’extraction et les entrées d’air garantissent un renouvellement d’air à débit constant, en fonction de la pression, sans tenir compte des conditions atmosphériques ou du degré d’humidité. Tous ces éléments de la ventilation sont dits autoréglables. Les moteurs autorisent généralement 2 vitesses de fonctionnement pour pallier aux besoins ponctuels (débit normal et débit maxi). Il est également possible de régler ponctuellement les entrées d’air et les bouches. Au niveau des entrées d’air un système de réglette permet d’ajuster le débit. Au niveau des bouches, il s’agit d’un module de régulation ou d’un cordon de manœuvre.

Ce type de ventilation doit rester actif 24h/24 et satisfaire des débits réglementaires en fonction du nombre de pièces :

Nombre de pièces 1 2 3 4 5 6 7
Débit total m3/h 35 60 75 90 105 120 135
Débit cuisine m3/h 20 30 45

 

Très peu coûteuse, l’installation de ce type de VMC est accessible à un bon bricoleur. De par ses performances, la VMC autoréglable n’est pas éligible aux aides financières et ne répond pas aux exigences de la RT2012 .Elle sera plus indiquée dans le cas d’une rénovation.



VMC simple flux hygroréglable

Dans le cas d’une installation hygroréglable, le moteur et les bouches d’extraction sont à débit variable (Hygro A). Lorsque les entrées d’air le sont également, la VMC est dite Hygro B.
Dotées d’un capteur d’humidité qui permet de moduler leur ouverture et fermeture, les bouches d’extraction (et éventuellement les entrées d’air) permettent de réguler à la hausse ou à la baisse le débit d’air extrait (et entrant) en fonction du taux d’humidité ambiant. Cette installation adaptée aux besoins réels de ventilation du logement, limite les déperditions de chaleur inutiles (liées à un débit d’air entrant constant), sollicite moins votre chauffage et permet de réduire vos dépenses énergétiques.

Deux types de moteur VMC hygroréglables cohabitent sur le marché : les moteurs de VMC hygroréglables classiques (d’une consommation approximative de 20W) et les moteurs de VMC hygroréglables basse consommation (d’une consommation d’environ 9W). Ces derniers modèles, beaucoup plus économiques, sont identifiés par les intitulés suivants chez les fabricants :

  • MW = MicroWatt chez Aldes
  • BC = Basse Consommation chez Atlantic
  • Ecowatt chez Unelvent


Certains moteurs autorisent plusieurs niveaux de vitesse pour évacuer plus rapidement les polluants notamment en cuisine (odeurs et fumées). C’est le cas des modèles HP (Haute Pression) chez Aldes.
Pour les consommateurs branchés et connectés, Aldes propose également la ventilation connectée EasyHome PureAir Connect. Dernière génération, elle permet de choisir le niveau de ventilation à l’instant T, de programmer le débit par créneaux horaires ou encore de consulter le niveau de polluants dans la maison (COV, CO2, Pollen).

 

Kit VMC Easyhome connecté - 11033062

Kit VMC EasyHome PureAir Compact Connect – 400 m³/h – 44 dB

Aldes propose une solution de ventilation et de purification d’air simple flux connectée, pour maison individuelle ou appartement. Associée aux bouches et entrées d’air incluses, elle permet un débit de ventilation adapté à votre habitat.

  • Puissance max. : 85 W
  • Débit maximal : 400 m³/h
  • Niveau sonore : 44 db(A)

 

La réglementation impose un fonctionnement continu de la ventilation avec des débits à respecter en fonction du nombre de pièces.

Nombre de pièces 1 2 3 4 5 6 7
Débit m3/h 10 10 15 20 25 30 35

 

Plus coûteuse à l’achat qu’une VMC autoréglable, elle se révèle très économique à l’usage, à condition de choisir un moteur basse consommation. Cette version peut être installée aussi bien en neuf qu’en rénovation.

Principes et fonctionnement d’une VMC simple flux hygroréglable

Partagez :)
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *