Les dangers électriques

Quelles sont les conséquences des dangers électriques ?

Le courant alternatif de 230 Volts que nous utilisons est très dangereux pour l'Homme :

  • Chaque année, plus de 200 personnes meurent et plusieurs milliers se blessent à cause d'électrocution.
  • Un tiers des incendies domestiques ont une origine électrique.

Pourquoi une installation électrique ancienne peut-elle être dangereuse ?

image d'une installation électrique brûlée Dans la plupart des foyers, le nombre d'appareils électriques présents (micro-ondes, réfrigérateur, vidéo, informatique, lave-vaisselle...)  a grandement augmenté alors que les installations électriques n'ont souvent pas été mises à jour en conséquence. Elles sont alors surchargées, entraînant des risques de surchauffe et d'incendie. 

Problèmes fréquents

  • Prises à obturateur non-installées (protègent contre l'électrocution en cas d'insertion d'un doigt ou d'un objet)
  • Éléments dangereux (fils dénudés, prises désolidarisées, interrupteurs cassés...)
  • Pas de disjoncteur général (impossible de couper le courant en cas d'urgence)
  • Pas d'interrupteur différentiel 30 mA de type A et AC (ne protège pas les personnes)
  • Pas de mise à terre (évacuation des fuites de courant impossible engendrant un risque d'électrocution)
  • Pas de liaison équipotentielle (mise à la terre des salles d'eau, principalement)
  • Fusibles ou disjoncteur inadaptées (risque d'incendie)

Si dans votre habitation, sont présents un ou plusieurs des risques mentionnés ci-dessus : votre logement est considéré comme potentiellement dangereux.

Que faire ?

S'adresser à un professionnel qui constatera les problèmes et proposera les diverses solutions. Seul ce dernier sera à même de mettre à jour correctement votre installation.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies et traceurs autres que fonctionnels. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation de ces cookies ou les paramétrer : Paramétrer les traceurs En savoir plus sur la protection des données personnelles

valider