En cours de chargement...
Conseils

Les aides financières pour votre chauffage

Les aides financières pour votre chauffage - Blog de Domomat

Vous avez des travaux d’isolation à réaliser ? Vous souhaitez renouveler vos équipements de chauffage, faire baisser votre consommation d’énergie ou simplement réduire vos factures et augmenter votre rendement énergétique ? De nombreuses primes et crédits d’impôts sont disponibles afin d’aider les ménages à obtenir des chauffages plus performants et écologiques. Ces aides peuvent réduire considérablement la facture finale de vos éco-travaux. N’attendez plus pour entreprendre la transition écologique : découvrez comment économiser en limitant vos déperditions.

 

La rénovation thermique : une stratégie sur le long terme

 

Notre premier conseil : identifiez les sources de déperdition. Une installation solaire de qualité ne les résoudra pas tous. L’isolation des murs, une ventilation mécanique médiocre ou un type de chauffage mal adapté peuvent faire grossir rapidement votre facture d’électricité. Trouvez un moyen d’accorder le système de chauffage à vos besoins : une pompe à chaleur géothermique sera peut-être suffisante pour assurer toute votre production d’eau chaude.

L’une des plus importantes aides publiques est le « crédit d’impôt sur la transition énergétique », dont peuvent bénéficier les propriétaires d’un logement neuf ou ancien. En 2017, il a permis aux ménages les plus pauvres de faire remplacer leur chaudière en leur offrant une prime exceptionnelle de 800 €. Si votre logement a été construit il y a plus de deux ans, vous pouvez également bénéficier d’une « prime économies d’énergies Engie » – estimable ici – pour la rénovation thermique.

Ces aides ont pour but d’inciter à la rénovation énergétique. Elles ne portent que sur des travaux réalisés l’année où elles sont réclamées. Ces travaux doivent assurer une meilleure efficacité énergétique, ou certifier une plus haute performance calorifique (dans le cas d’un changement de chaudière par exemple). Vous pouvez effectuer un bilan thermique pour estimer leur intérêt. Vérifiez également si votre système de chauffage n’est pas raccordé sur des sources polluantes ou peu économes – l’installation d’un chauffage air eau peut être vecteur d’amélioration dans ce cas. Pensez à inclure l’entretien annuel et le ramonagedans vos calculs.

 

Planifier sur la longueur avec les éco prêts

 

Dans le cas où vous habitez dans un logement ancien (antérieur à 1990), que vous soyez occupant ou bailleur, vous pouvez souscrire à un éco prêt à taux zéro pour faire des travaux d’amélioration de la performance énergétique. Le montant maximum du prêt est de 30 000 euros. L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) propose aussi des aides sous conditions pour vos travaux. Vérifiez si vous souscrivez aux conditions d’éligibilité ici.

Ces aides publiques sont réunies sous le nom d’un dispositif d’Etat nommé « j’éco-rénove, j’économise »(numéro Azur 0810 140 240). Des aides spécifiques sont aussi réservées aux copropriétaires. N’hésitez pas à faire des simulations pour constater la baisse, sur le long terme, de votre facture énergétique, par rapport à votre DPE (Diagnostic de Performance Énergétique). Abandonner un mode de chauffage énergivore n’est pas si coûteux avec le cumul des aides.

 

Toutes les astuces pour réduire la facture finale

 

Un autre moyen de réduire votre facture est de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5% ou des taux intermédiaires à 10% suivant votre profil. Dans certaines situations, vous pouvez également être exonéré de la taxe foncière. Attention, les foyers qui veulent bénéficier d’un avantage fiscal doivent répondre à certaines conditions, et nous vous conseillons de vous renseigner sur les dépenses de nature non imposable. Contactez le Centre des Impôts, le Ministère du Développement Durable ou l’Ademe pour plus d’informations. Une dernière solution consiste à demander des aides aux collectivités territoriales, notamment pour passer à l’énergie solaire, ou pour effectuer des modifications dans votre système de chauffage. Votre revenu fiscal vous sera aussi demandé.

Sachez enfin qu’il y a des différences de prix importantes, que cela soit au niveau de votre fournisseur de gaz, des matériaux d’isolation thermiques disponibles ou des entreprises chargées du remplacement de systèmes de chauffage. Sur ce dernier point, vous devrez recourir à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour pouvoir bénéficier des aides. Pour trouver un artisan, adressez-vous à laFédération Française du Bâtiment ou consultez un annuaire RGE – vous pouvez aussi demander auRéseau France Chauffage. Sur ce point, des économies non-négligeables peuvent être réalisées : beaucoup de professionnels qualifiés auront tendance à vous orienter vers des matériaux d’isolation thermiques coûteux et vont dépasser les tarifs réglementés pour installer vos pièces. Regardez aussi sur internet pour savoir quel est le prix des produits.

Vous voilà désormais armé pour parvenir au meilleur bilan énergétique, à un confort thermique idéal et à la qualité environnementale maximale au moindre prix !

Partagez :)
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *