• Poste à souder
  • Baguettes, électrodes et fils pour soudage
  • Torches pour soudure
  • Outils et accessoires de soudage
  • EPI pour travaux de soudure
  • Soudage MMA
  • Soudage MIG/MAG
  • Soudage TIG
  • Coupage plasma

  • Voir les autres sous catégories

Soudage - Soudage MIG/MAG 

Aucun produit dans cette catégorie.

Polyvalent et facile à mettre en oeuvre, le procédé de soudage MIG-MAG vous garantit des soudures robustes, sur un grand nombre de métaux soudables, tels l'acier carbone, l'acier allié, l'acier inoxydable, l'aluminium ou encore le titane. Parmi les équipements, accessoires et consommables sélectionnés pour vous par domomat auprès des meilleurs fabricants, découvrez tout le nécessaire pour réaliser des soudures de qualité professionnelle : postes de soudure MIG/MAG, fils acier en bobines, torches de soudage, galets de dévidoir, tubes contacts .... et équipements de protection !

par page
79 produits
79 produits

Principe du soudage MIG/MAG

Le procédé MIG-MAG est une technique de soudure qui utilise un arc électrique pour créer un bain de fusion entre les pièces à souder et un fil électrode alimenté en continu, via un dévidoir. Ce fil est à la fois fusible et métal d’apport. Afin d’isoler et de protéger le bain de fusion, le fil électrode et l’arc électrique de l’atmosphère, ce procédé requiert l'utilisation d'un gaz de protection :
. le procédé MIG (Metal Inert Gas)  utilise un gaz de protection inerte : Argon ou Hélium
. le procédé MAG (Metal Active Gas) qui utilise un gaz de protection actif. Argon/CO2 ou Argon/Oxygène
 
Applications du soudage MIG/MAG

Cette technique de soudage est utilisée pour les soudures par points, épaisses ou rapides. Elle convient pour l’acier noir ou inoxydable, les métaux non-ferreux comme l’aluminium, le nickel, le cuivre et le magnésium, ainsi que les métaux spéciaux comme le titane.

Le choix du gaz de protection est conditionné par le type de métaux à souder.
pour l’acier noir ou inoxydable, on choisira le gaz Argon +CO2 (MAG)
pour l’aluminium et les alliages cuivreux, on choisira l’Argon pur (MIG) 
 
Procédé de soudage MIG/MAG : quels avantages ?
 
. C’est le procédé le plus facile à mettre en œuvre, avec un fil électrode qui se dévide automatiquement
. Le soudage MIG-MAG permet de réaliser des soudures propres et très résistantes, nécessitant peu d'ajustements. Ce qui lui confère une productivité supérieure aux procédés de soudage
. Polyvalent, il convient aussi bien pour les processus manuels que pour les processus mécaniques et automatisés.

Comment choisir son poste MIG/MAG

Parmi la très large gamme de postes de soudure MIG - MAG développés par les fabricants comme Weld X ou Abicor Binzel, le choix du poste est avant tout déterminé par les travaux de soudure ou de brasure que vous souhaitez effectuer (type de métaux, épaisseur, résistance…). 

Pensez notamment à vérifier :
. L'alimentation : monophasé ou triphasé
. La puissance du courant de soudage délivrée par le poste en Ampères (A).
. La capacité du poste à souder en courant continu (CC) et/ou alternatif (CA) selon le métal à souder.
. Le facteur de marche, exprimé en ampère et en pourcentage d'une période de 10 minutes pour une température de 40 °C. 180A à 40 % signifie que la source de courant pourra fournir 180 A pendant 6 minutes de soudage et 4 minutes d'arrêt.
 

Egalement très important dans le choix du poste à souder, les dispositifs optionnels, tels que :

. le réglage du courant de soudage, qui pourra être manuel ou synergique, avec des paramètres de soudage pré-programmés pour faciliter l’usage et améliore la qualité du soudage.
. Les modes de soudage proposés :
Mode 2 temps - le soudage se fait gâchette de torche appuyée
Mode 4 temps : Le soudage se fait gâchette de torche  relâchée
Mode point : Le soudage commence dès l’appui sur la gâchette de la torche
. Les différents gaz de soudage utilisables.
. Les dispositifs optionnels, comme la stabilisation de la qualité de l'arc, l'amorçage facile, le dispositif anti-collage des électrodes à la pièce, ou encore le soudage pulsé, qui permet un dépôt régulier du métal d'apport et améliore la pénétration.
 

Torches, fils, galets, buses ... Accessoires, mais essentiels :

Pour des résultats de soudure optimaux, les accessoires et consommables sont à choisir en fonction du poste de soudure, des métaux à souder et des attentes en matière de soudure (esthétique, robustesse…). Pour vos travaux de soudure MIG/MAG, vous aurez besoin : 

. d’une torche de soudage MIG

Pour un confort de travail garanti, elle doit combiner légèreté, ergonomie, maniabilité et précision. Elle doit aussi garantir une avancée de fil homogène, sans maintenance et être facile à entretenir. Parmi les modèles proposés :
. la torche refroidie par air (gaz protecteur) : le dispositif le plus couramment utilisé
. la torche refroidie par eau ou liquide réfrigérant en circuit fermé.
ou parmi les plus sophistiquées, la torche refroidie par eau avec commandes incorporées à la poignée et la torche aspirante , capable de capter les fumées de soudage et les renvoyer vers un bloc aspirateur filtrant. 

. de fil à souder

Outre les différentes nuances d’acier proposées, acier carbone, acier allié, acier inoxydable, aluminium et acier de rechargement, on distingue 2 types de fils:
. le fil nu ou massif, qui nécessite l'apport d'un gaz pour sa fusion ;
. le fil fourré  qui permet de souder sans gaz même à l'extérieur, grâce à un flux de protection du bain de fusion, constitué de poudre qui peut être rutile ou basique.
Ces fils MIG - MAG sont disponibles en bobines, de taille correspondant aux capacités des dévidoirs des postes à souder. 
BON A SAVOIR
Le sens de déplacement de la torche est conditionné par le type de fils utilisés.
Avec les fils massifs et fourrés sous protection gazeuse, il faut pousser la torche ;
Avec le fil fourré sans gaz, il faut tirer la torche.
Parmi les autres accessoires et consommables à prévoir, à choisir également en regard de la torche et du fil utilisé :
. les galets de dévidoir de fil
. les buses à gaz 
. les ressorts de maintien de buse ;
. les porte-tubes de contact et tubes de contact 
sans oublier le spray de séparation anti-adhérent, pour éviter le brûlage et l'adhérence des projections de soudure.
 

 

 

 

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies et traceurs autres que fonctionnels. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation de ces cookies ou les paramétrer : Paramétrer les traceurs En savoir plus sur la protection des données personnelles

valider