le produit a bien été ajouté à votre panier

Combiné de traitement de l'eau

Antitartre et purificatrice, la centrale de traitement de l’eau s’installe sur l’arrivée d’eau principale. En combinant les procédés et types de filtration, elle permet à la fois :

  • De réduire les dépôts de tartre
  • D’améliorer la qualité de l’eau au robinet, en filtrant les métaux lourds, nitrates et autres micropolluants, en neutralisant les bactéries et virus.
Filtres
3 produits sur 3
Page précédente
Page suivante
Page précédente
Page suivante

Pour une eau moins dure et moins agressive : des solutions anti-tartre 

Dans ce type d’équipement, il ne s’agit pas de modifier la composition de l’eau et de réduire sa teneur en calcaire, mais de rendre le calcaire moins agressif et de diminuer les dépôts de  tartre.

Magnétique ou électronique, le principe d’un système anti tartre est le même : soumis au champ magnétique ou électrique, les molécules de calcaire dissoutes dans l'eau changent de structure et ne se cristallisent pas lors de l’évaporation de l’eau. Résultat : moins de canalisation entartrée, moins de produits ménagers pour entretenir vos sanitaires.

N’entrainant pas de modification chimique de l'eau, ces systèmes peuvent être installés indifféremment sur l’eau chaude, l’eau froide ou tout le réseau principal, soit en aval du compteur, soit sur un seul robinet ou diffuseur (lavabo, douche, baignoire, évier…).

Parmi les solutions anti-tartre-proposées par domomat, à placer immédiatement en aval du compteur d’eau.

>> L’antitartre magnétique référence Q321001001, qui réduit considérablement la formation de dépôt de tartre et protège ainsi les canalisations.

 

Pour une eau toujours plus propre à la consommation : des systèmes de filtrations

Dotées la plupart du temps de filtres à charbon actif, les centrales de traitement d’eau filtres permettent de réduire la teneur en chlore et métaux lourds, mais aussi les nitrates et certains pesticides. Elles agissent également sur le goût de l’eau et suppriment les mauvaises odeurs.

BON A SAVOIR : La filtration par charbon actif, comment ça marche ?

Microporeux, le charbon actif retient toutes les particules fines (de 10 à 1 ou 2 nanomètres), c’est-à-dire le chlore, les pesticides et autres composés organiques qui donnent à l’eau goûts et odeurs, mais pas les salissures, qui le colmateraient trop rapidement. C’est pour cette raison qu’il est souvent utilisé pour améliorer la qualité de l’eau domestique, préalablement filtrée et débarrassée des particules trop grosses.

 

Pour une eau sans bactéries : des émetteurs de rayons ultraviolets

Bien qu’elle soit désinfectée avant d’être envoyée vers les réservoirs de stockage, une contamination de l’eau domestique reste possible, que ce soit en amont ou en aval du compteur de distribution (conduites endommagées, défaut de chauffe du ballon d’eau chaude…). Parmi ces bactéries, certaines peuvent causer des troubles passagers, mais d’autres, comme les légionelles peuvent dans certains cas être mortelles.

Pour neutraliser ces bactéries, les centrales de traitement sont généralement dotées de systèmes émettant des rayons UV.

La dernière génération de centrales de traitement de l’eau sont désormais pilotables à distance, par smartphone ou tablette, et susceptibles d’être intégrées dans un système domotique général. Outre la garantie d’une eau toujours propre à la consommation, elles permettent aussi de suivre la consommation d’eau et de détecter les éventuelles fuites.

À découvrir sur domomat la centrale de traitement d’eau Koméo, Ref. : Q412005001-01 de Comap : un équipement de qualité professionnelle qui garantit une qualité d'eau optimale au robinet, en combinant un traitement anti-tartre, la filtration des particules, métaux lourds et micro-polluants grâce aux charbons actifs et la neutralisation des bactéries par lampe UV.