OK

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

  • Chauffe-eau à accumulation
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • Groupe de sécurité
  • Accessoires pour chauffe-eau

Affinez votre recherche

Fabricant

Production d'eau chaude - Groupe de sécurité 

Aucun produit dans cette catégorie.

Le groupe de sécurité permet l'écoulement du trop plein lors de la mise en chauffe du chauffe-eau. Il se place sur l'arrive d'eau froide et contrôle la pression du ballon d'eau chaude. Il faut impérativement installer un groupe de sécurité neuf si vous remplacer votre chauffe-eau.

 

11 produits
11 produits

Comment changer le groupe de sécurité sur un cumulus, sans vidanger le ballon ?

 

Le groupe de sécurité est indispensable au chauffe-eau pour maintenir une pression inférieure à 7 bars ; s’il fuit, il doit être remplacé. C’est tout à fait possible sans vidange préalable et sans compétence particulière.

 

Matériel nécessaire :

Filasse, graisse en tube, pâte d’étanchéité ou ruban de Téflon, une pochette de joints.

Outillage nécessaire :

Clé anglaise, pince multiprise, clé à molette (s’assurer que la clé à molette ouvre suffisamment), ciseaux, couteau, chiffon, Sopalin.

Prévoir également :

Un seau, une serpillère et un simple petit bouchon de liège. Ce petit bouchon, généralement trop gros, doit être retaillé en forme de cône, de façon à pouvoir être introduit facilement le moment venu.

 

La veille de l’intervention, couper l’alimentation électrique du chauffe-eau, afin que l’eau refroidisse.

Le jour de l’intervention, couper l’arrivée d’eau et fermer la vanne du groupe de sécurité qui est à changer. Puis, ouvrir un robinet d’eau chaude, n’importe où dans la maison, pour faire baisser la pression.

Placer le seau sous le groupe. Garder simplement la serpillère à proximité et le petit bouchon dans la poche.

Un réducteur de pression se trouve généralement en amont du groupe.

Après avoir démonté le siphon en matière plastique qui se trouve en aval du groupe, démonter l’ensemble du groupe de sécurité.

Si possible, éviter de démonter le réducteur de pression. Sauf exception, ce réducteur de pression ne doit pas être remplacé.

Un peu d’eau s’écoule dans le seau. Obturer l’entrée d’eau à l’aide du petit bouchon.

Chaque filetage mâle doit être nettoyé, séché, légèrement enduis de graisse, puis garnis de filasse, sans excès, dans le sens des aiguilles d’une montre, c’est à dire dans le sens où l’on visse. C’est impératif.

À nouveau, graisser légèrement en tournant toujours dans le même sens. Le filetage est prêt à être raccordé.

On peut également utiliser une pâte d’étanchéité ou un ruban de Téflon à condition d’enrouler soigneusement le ruban toujours dans le sens du vissage.

Changer systématiquement tous les joints en fibre (les joints rouges). Changer également tout joint caoutchouc ou élastomère qui présenterait un signe d’écrasement (les joints noirs).

Lorsque ce travail de préparation est réalisé avec soin, le groupe neuf est prêt à être raccordé.

Au montage, visser sans revenir en arrière afin d’assurer une bonne continuité de l’enroulement d’étanchéité.

Remonter l’ensemble en serrant modérément. Puis, ouvrir l’eau et la vanne d’alimentation du groupe de sécurité.

Sous pression, vérifier soigneusement l’étanchéité de chaque raccord. Tous les raccords doivent être secs. La moindre petite goutte d’eau est signe d’un défaut d’étanchéité.

Pour être tout à fait certain que chaque raccord est bien étanche on procède à une ultime vérification à l’aide d’un simple morceau de Sopalin. 

S’assurer que le robinet de vidange du groupe fonctionne bien en le manœuvrant une fois ou deux.

Pour faciliter un démontage ultérieur, éviter, si possible, de peindre les raccords neufs.

Enfin, remettre le courant. Après quelques heures, le cumulus est de nouveau opérationnel.