• Peigne pour disjoncteur
  • Bornier et répartiteur pour coffret électrique
  • Accessoires d'installation pour tableau électrique

Accessoires câblage coffret - Peigne pour disjoncteur 

Aucun produit dans cette catégorie.

Obligatoire pour la distribution horizontale, très pratique pour la distribution verticale, le peigne d’alimentation électrique a sa place dans tous les tableaux électriques. Véritable pont entre les interrupteurs différentiels et les disjoncteurs, le peigne de raccordement permet de distribuer le courant dans les différents circuits du coffret électrique.

par page
76 produits
76 produits

Un peigne électrique d’alimentation : pourquoi faire ?

On distingue deux types de peignes : les peignes pour la distribution horizontale et les peignes pour la distribution verticale.

Installé par-dessus les disjoncteurs, le peigne électrique horizontal sert à raccorder un interrupteur différentiel aux disjoncteurs divisionnaires, qui protègent les différents circuits de l’installation.Situé en tête de rangée du tableau, le peigne électrique vertical sert, quant à lui, à raccorder les interrupteurs différentiels au bornier de l’alimentation générale, pour distribuer l’alimentation entre les différentes rangées du tableau électrique.

Obligatoire pour la distribution horizontale (norme NF C 15-100), très pratique pour la distribution verticale, l'utilisation de peignes permet de simplifier et fiabiliser le câblage des tableaux électriques, tout en réduisant le temps de mise en œuvre de façon significative. Comment ? En limitant le nombre de connexions successives et en évitant tout risque de desserrage d'une des bornes de raccordement sur le long terme. Un véritable atout aussi bien pour l’électricien que pour le bricoleur expert.

Simplifiez-vous le câblage avec les peignes Legrand

Comment choisir son peigne électrique d’alimentation ?

  • Pour l’alimentation horizontale, le choix du peigne est conditionné par le nombre de disjoncteurs à raccorder. Les peignes horizontaux les plus couramment utilisés proposent 12 à 14 modules de 18 mm chacun, ce qui correspond à la largeur de la plupart des tableaux électriques.
  • Pour l’alimentation verticale, le choix du peigne dépend du nombre d’interrupteurs différentiels à raccorder. Et donc du nombre de rangées à l’intérieur de votre coffret. On trouve le plus souvent des peignes verticaux pour 2, 3 ou 4 rangées.

Il est fortement recommandé de choisir un peigne électrique de la même marque que vos interrupteurs différentiels ou disjoncteurs divisionnaires. Car même si la largeur des modules est normée (18 mm), les peignes d’une marque sont généralement incompatibles avec les interrupteurs différentiels ou disjoncteurs d’une autre marque, pour une question d’écartement ou d’alignement des dents.

Il faut également vérifier que le peigne soit bien compatible avec le disjoncteur qu’il alimentera.
Ainsi, un peigne unipolaire (1P) ou unipolaire + neutre (1P+N) s’installe sur un disjoncteur unipolaire, le plus couramment utilisé dans les tableaux électriques en résidentiel. 
La technologie de raccordement du disjoncteur, serrage à vis ou connexion automatique, est également à prendre en compte. Pour exemple, un peigne de raccordement de la gamme XP chez Schneider Electric (serrage à vis) n’est pas compatible avec des disjoncteurs embrochables de la gamme XE de Schneider Electric (connexion automatique).
 
Avec Rési9 XE, le câblage, c'est automatique
 
 
Dans une installation électrique monophasée
Pour le branchement de vos appareils modulaires, vous pouvez utiliser :
  • soit un peigne monophasé monobloc, qui regroupe deux rangées de peignes : une pour la phase et une pour le neutre. (peigne 1P+N)
  • soit deux peignes : un pour la phase (peigne 1P), le plus souvent noir, l’autre pour le neutre, de couleur bleue.
  • Certains fabricants, comme Legrand, proposent des peignes unipolaires universels, qui selon le sens d’utilisation, permettent la connexion du neutre ou de la phase.

Dans le cas d’une installation électrique triphasée, le raccordement horizontal s’effectue avec des peignes appelés tétrapolaires. Ils sont constitués de trois barres de connexions pour les 3 phases, avec ou sans barre pour le neutre (peigne 3P ou 3P+N).

Quelles sont les meilleures marques de peigne ?

Parmi les fabricants incontournables dans le domaine de l’équipement électrique, Legrand et Schneider Electric font partie de ceux référencés par l’équipe domomat.com, en raison :
  • des garanties de fiabilité et de performance rattachées aux deux marques
  • de la largeur et de la profondeur de leurs gammes, permettant de répondre à toutes les configurations, des plus courantes aux plus complexes.
  • Les peignes Schneider de la gamme Resi9, pour le résidentiel
Peigne Schneider Electric - gamme Rési 9
  • Les peignes horizontaux avec connecteurs intégrés de la gamme Acti9, pour le tertiaire
Parmi les gammes de peignes électriques d’alimentation signées Legrand : les peignes électriques universels unipolaires
et les peignes électriques monoblocs.
 
Et enfin afin de compléter l’installation électrique, il existe des accessoires de raccordement tels que :
  • Les cordons de repiquage, à utiliser en lieu et place des peignes verticaux pour raccorder deux rangées, lorsqu’on est limité en place dans le tableau, les peignes verticaux étant plus encombrants.
 
Cordon de repiquage phase et neutre de Legrand
 
  • Les bornes de raccordement pour peignes, accessoires indispensables qui permettent l'alimentation d'une rangée complète par peigne universel.
 

Questions fréquentes :

Les peignes électriques d’alimentation sont-ils obligatoires ?

Concernant l’alimentation horizontale, la norme NF C 15-100 (fixant les règles à respecter dans les installations électriques résidentielles) impose l’utilisation de liaisons préfabriquées (répartiteurs, peignes…). Un pontage fait à partir de fils électriques n’est donc plus autorisé.
Pour ce qui est de l’alimentation verticale, le peigne n’étant pas obligatoire, un cordon de repiquage peut être utilisé, en respectant bien la section réglementaire.
 
Laisser des dents de peigne non raccordées à un disjoncteur présente-t-il des risques ?
Non, à condition d’installer des protections comme les cache-dents ou obturateurs de peigne, afin d’éviter tout risque de contact avec des parties nues et sous tension.

 Cache-dents pour peigne de Schneider Electric

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies et traceurs autres que fonctionnels. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation de ces cookies ou les paramétrer : Paramétrer les traceurs En savoir plus sur la protection des données personnelles

valider