• Détecteur de fumée
  • Détecteur d'ouverture
  • Détecteur de fuites
  • Détecteur de CO
  • Détecteur de mouvement

Affinez votre recherche

Détecteurs - Détecteur de CO 

Aucun produit dans cette catégorie.

Le détecteur de monoxyde de carbone, également appelé Détecteur Avertisseur Autonome de monoxyde de carbone ou DAACO, est un dispositif permettant de repérer la présence de monoxyde de carbone (CO) : un gaz toxique inodore, incolore, produit par les appareils de chauffage fuel, gaz ou bois ou encore pétrole. Non obligatoire, ce détecteur est fortement recommandé pour éviter tout risque d’intoxication.

7 produits
7 produits

Le monoxyde de carbone, qu’est-ce que c’est ?

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique inodore et incolore, qui peut être fatal lors de l’inhalation. Il est émis lors de la combustion incomplète d’un liquide, d’un solide ou d’un carburant. Il peut être présent dans une pièce, lorsque que l’installation de chauffage (chaudière, cheminée, poêle à fuel ou à bois…) ou de production d’eau chaude (chauffe-eau gaz) ne respecte pas les normes en terme d’évacuation des fumées ou de ventilation de la pièce. D’où la nécessité d’entretenir régulièrement les gaines et conduits de vos systèmes de chauffage en faisant appel à un ramoneur qualifié par exemple.
Les principaux symptômes de l’intoxication au monoxyde de carbone sont des maux de tête, des vertiges et des nausées. Respirer du CO peut aussi entraîner de la somnolence, des troubles de la vision ou des douleurs musculaires aux bras et aux jambes. À des niveaux très élevés, l’intoxication au CO est dangereuse et entraîne une perte de conscience et le décès. Chaque année en France, elle est responsable de plusieurs centaines de décès, ce qui fait du monoxyde de carbone la première cause de mortalité par gaz toxique.
 
ATTENTION - NE PAS CONFONDRE DIOXYDE DE CARBONE ET MONOXYDE DE CARBONE
 
Le dioxyde de carbone (CO2), ou gaz carbonique, qui est naturellement présent dans l’atmosphère. Fruit d’une combustion complète, avec ou sans flamme, il est produit par les océans, la respiration des animaux, des êtres humains et des plantes, la décomposition de matière organique, ou encore les feux de forêt. Il est peu toxique pour l’homme. Les détecteurs de CO2 sont à usage industriel, pour surveiller la qualité de l’air et protéger les travailleurs des secteurs utilisant du dioxyde de carbone (construction, brasserie, agriculture, mécanique, production de biocarburant …).
 
Le monoxyde de carbone (CO). Contrairement au CO2, le CO n’est pas naturellement présent dans l’air. Il est le résultat d’une combustion incomplète produite par tout appareil alimenté par du combustible, tel que four à gaz, cuisinière à gaz, chaudière à gaz, chauffe-eau ou cheminée. Il est très toxique pour l’homme. Les détecteurs de monoxyde carbone (CO) ont leur place dans tous les locaux (résidentiels, tertiaires, commerciaux …) accueillant ce type d’appareils.

Comment fonctionne un détecteur de monoxyde de carbone (CO) 

A détection électro-chimique, le détecteur CO contient une solution chimique qui va réagir au contact du monoxyde de carbone, quand celui-ci atteint un seuil critique. Cette réaction fait sonner l’alarme du détecteur.
Pour leur bon fonctionnement et une prévention optimale des risques, les détecteurs doivent se situer à hauteur d’homme, entre 1.5 et 2 m du sol. Ils ne doivent jamais être peints. Leur entretien régulier s’effectue avec un chiffon légèrement humide.
 
Où placer un détecteur de gaz CO ?
 

Détecteur CO : que dit la loi ?

Contrairement à l’installation de Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF), obligatoire depuis mars 2015 dans les lieux d’habitation, l’installation de détecteurs Avertisseurs Autonomes de monoxyde de carbone (DAACO) est facultative. Elle n’en est pas moins indispensable, dans toutes les pièces accueillant un appareil à combustion, comme un poêle à bois ou à fuel, une chaudière ou un chauffe-eau gaz.

Les différents détecteurs de monoxyde de carbone

Parmi les Détecteurs Avertisseurs Autonomes de CO de grande marque, comme Fibaro, Honeywell ou encore Nest, vous trouverez :
. des détecteurs à fixer au mur, à hauteur d’homme
. ou des détecteurs nomades à poser, dans le cas d’appareil de chauffage gaz ou pétrole portatif, susceptibles d’être déplacés d’une pièce à l’autre, comme le détecteur de monoxyde de carbone Vigitech ref. DETCO1, à poser ou à fixer.
 
Pour une installation facilitée, mais aussi afin de garantir leur fonctionnement de façon totalement autonome 24h/24 et 7j/7, les détecteurs de monoxyde de carbone fonctionnent à piles. Pour rappel, une pile alcaline a une durée de vie de 1 an, une pile lithium une durée de vie de 5 ans. La plupart des détecteurs émettent un signal lorsque la pile arrive en fin de charge. Elle doit alors être remplacée rapidement.
 
Certains détecteurs de monoxyde de carbone sont multifonctions, comme le détecteur sans fil Honeywell, qui associe détection de monoxyde de carbone et détection de fumée. Le son de l’alarme provenant du détecteur de fumée ou de monoxyde de carbone peut uniquement être arrêté sur place par pression sur un bouton, sans quoi le bip continuera de sonner pour une durée de 300 secondes.
 
Également disponibles sur le marché, les détecteurs de monoxyde de carbone connectés, comme le détecteur de monoxyde de carbone connecté Z Wave Fibaro. Ultra léger et compact, ce détecteur de très haute sensibilité vous alerte de la présence du gaz monoxyde de carbone (CO) par une sirène intégrée, un indicateur LED clignotant et en envoyant des commandes aux périphériques du réseau Z-Wave.
 
Découvrez les avantages du détecteur FIBARO Z Wave

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies et traceurs autres que fonctionnels. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation de ces cookies ou les paramétrer : Paramétrer les traceurs En savoir plus sur la protection des données personnelles

valider