Filtrer
Récapitulatif des filtres actifs
Vider les filtres
  • Fabricant
  • Prix
    -

Détecteur de fumée

Obligatoire dans les logements depuis 2015, le détecteur de fumée optique est un dispositif permettant de prévenir les risques d’incendie. Capable de repérer la présence de fumée et de donner l’alerte, le détecteur de fumée à piles ou sur secteur, peut être relié à votre centrale d’alarme ou connecté.

Filtres
20 produits sur 20
Page précédente
Page suivante

Détecteur de fumée ou détecteur de chaleur, quelle différence ?

Pour prévenir les risques d’incendie, les détecteurs thermiques ou optiques sont aujourd’hui les seuls autorisés en France.

A détection optique,

les détecteurs de fumée, également appelés Détecteurs Autonomes Avertisseurs de Fumée ou DAAF, sont les plus courants sur le marché. Dotés d’un capteur photo-électrique qui mesure l’atténuation de l’intensité lumineuse ou la dispersion du signal lumineux, les DAAF détectent ainsi la fumée blanche provenant de la combustion des matériaux inflammables. L’alerte est immédiatement lancée par un signal sonore, parfois doublée d’un signal lumineux, pour les personnes sourdes et malentendantes. Ces détecteurs sont à placer de façon permanente au mur ou au plafond, dans les salons, chambres ou les pièces de dégagement, comme les halls ou couloirs menant aux chambres.

Utilisant la détection thermique,

le détecteur autonome de chaleur est conçu pour repérer la chaleur émise par la combustion de matériaux, grâce à un capteur mesurant l’élévation de la température dans la pièce. L’alarme ne se déclenche qu’à partir d’un certain seuil. Si le détecteur autonome de chaleur agit de la même manière que le détecteur de fumée, il ne le remplace pas. Il se place généralement dans la cuisine ou la salle de bains, là où un détecteur de fumée ne peut l’être sous risque de voir l’alarme se déclencher de façon intempestive, à cause de la fumée de cuisson ou de la vapeur d’eau.

Des détecteurs avec de multiples options

Signés par de grands fabricants, parmi lesquels Somfy, Netatmo, Honeywell ou Legrand, les modèles de détecteurs proposés sont nombreux, et peuvent proposer plusieurs fonctionnalités et options.

Les détecteurs de fumée à piles et sur secteur

Pour une installation facilitée, la grande majorité des détecteurs de fumée ou de chaleur fonctionnent à pile. Certains détecteurs sur secteur fonctionnent en 230V, mais sont fournis avec des piles ou une batterie pour rester opérationnels en cas de coupure de courant. Une pile alcaline a une durée de vie de 1 an, une pile lithium une durée de vie de 5 ans.  Dans tous les cas, le détecteur est doté d’une alarme ou d’un bip sonore, pour signaler que la pile arrive en fin de vie. Elle doit alors être remplacée sans attendre afin d’assurer la sécurité des habitants du logement. 

Les détecteurs multifonctions

Vous trouverez sur le marché des détecteurs combinant les fonctions détection optique et détection thermique (élévation de la température), ou encore détection optique et détection de monoxyde de carbone (variation de la concentration en gaz carbonique).
Sachant qu’il est difficile de trouver l’emplacement idéal convenant aux différents types de détection
  • détecteur de fumée : près des chambres ou pièces de dégagement
  • détecteur de chaleur : cuisine, salles de bains ou encore garage
  • détecteur de CO2, à proximité de l’appareil à combustion
mieux vaut parfois s’équiper de détecteurs spécifiques, à placer aux endroits appropriés

Les détecteurs interconnectables

Avec ou sans fil, les détecteurs interconnectables peuvent être reliés entre eux. Cela permet un déclenchement simultané de tous les dispositifs. Cette option est particulièrement utile dans les grands logements ou logements sur plusieurs niveaux.
D’autres détecteurs sont connectables à la centrale d’alarme et au système de télésurveillance, et restent opérationnels même si la protection anti-intrusions n’est pas activée. Le centre de surveillance est ainsi alerté, et l’opérateur peut appeler les secours si personne n’est présent sur les lieux de l’incendie.

Les détecteurs connectés ou détecteurs intelligents

Les détecteurs connectés permettent d’être alerté via votre smartphone ou tablette, ce qui peut être très utile pour une résidence secondaire ou un appartement en location, de façon à pouvoir réagir au plus vite, à distance.
 
Installez vous-même votre détecteur de fumée intelligent Netatmo
 

Détecteur de fumée : ce que dit la loi

Depuis mars 2015, le seul équipement rendu obligatoire dans tous les lieux d’habitation par la loi Morange est le détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF), à détection optique. Il doit être fixé de façon permanente, au mur ou au plafond. Cette obligation légale d’installation conditionne la prise en charge d’éventuels dégâts par votre compagnie d’assurance.
Le détecteur autonome avertisseur de monoxyde de carbone (DAACO), à détection électrochimique, et le détecteur de chaleur, à détection thermique, sont fortement recommandés pour renforcer la protection du logement, mais leur installation reste facultative.
En terme de normes à respecter, il est impératif de s’équiper de détecteurs portant
. à minima le marquage CE, ce qui garantit leur conformité avec la norme européenne EN 14604.
. de préférence, le marquage NF. Plus exigeant en terme de contrôle, ce marquage limite davantage les risques de non-conformité.

Notre sélection de détecteurs de marque

Parmi les modèles de détecteurs de marques répondant à toutes les normes réglementaires, découvrez :
  • Le détecteur de fumée DAAF Legrand réf. 040517. De marquage NF, ce détecteur propose une autonomie de 10 ans, avec sa pile lithium. Doté d’une fonction antivol, il peut être fixé au mur ou au plafond.
  • Le détecteur de fumée connecté Somfy réf. 1811483. Doté d’une pile lithium et d’une alarme de 85dB, il peut fonctionner de manière autonome. Il peut également être relié aux autres détecteurs de la maison, pour un déclenchement simultané. Compatible avec le système Tahoma de Somfy, il est aussi reliable aux volets roulants, pour commander leur ouverture en cas de détection de fumée.
Ouvrir les volets roulants en cas de détection de fumée avec Somfy
 
  • Le détecteur de fumée intelligent Netatmo, référence NSA-PRO-FR. Ce détecteur de fumée mural sans fil permet un usage connecté par WiFi, ou fonctionne de manière autonome pour une protection optimale des biens et des personnes.
  • Le détecteur de chaleur autonome Sepio par Hager. Comme un détecteur de fumée, le détecteur de chaleur Hager prévient les personnes d'un incendie. Il est particulièrement adapté aux pièces humides ou poussiéreuses dans lesquelles le détecteur de fumée ne fonctionnerait pas correctement
  • Le détecteur multifonction Nest Protect - S3000BWFD. Ce détecteur de fumée et de monoxyde de carbone détecte les risques d’incendies à combustion lente comme rapide. Doté de capteurs à double spectre longue durée, il indique l’origine et la nature du danger et est contrôlable depuis votre smartphone
Quel prix pour choisir un bon détecteur de fumée ?
Pour être certain que le détecteur de fumée a subi tous les contrôles et répond vraiment aux normes, le premier prix d’un bon détecteur se situe entre 10 et 30 euros. Ensuite, selon le type de piles, les fonctions et options proposées, la garantie, le prix du détecteur peut être plus élevé.