OK

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

  • Sèche-serviettes électrique
  • Tous les sèche-serviettes
  • Sèche-serviettes mixte
  • Sèche-serviettes eau chaude
  • Sèche-serviettes design
  • Chauffage d'appoint
  • Toutes les marques de sèche-serviettes
  • Accessoires de sèche-serviettes

  • Voir les autres sous catégories

Chauffage de salle de bains - Sèche-serviettes eau chaude 

Aucun produit dans cette catégorie.

Ils ont remplacé les radiateurs à eau classiques, pour vous offrir toujours plus de confort dans la salle de bains : ce sont les sèche-serviettes à eau chaude. Recommandés pour les logements disposant du chauffage central, ils se déclinent sous toutes les formes, dans tous les  styles et sur tous les tons, pour mieux se fondre dans le décor.

par page
99 produits
99 produits
Conçus pour être raccordés au chauffage central, les sèche-serviettes à eau chaude sont des radiateurs à inertie liquide.
Ils montent en température grâce à la circulation d’eau chaude assurée par une chaudière (électrique, à fuel, à bois, à pellets…) ou une pompe à chaleur.
L’eau chaude du circuit de chauffage central entre à la base de l’un des deux montants verticaux et rejoint l’autre en empruntant les tubes horizontaux prévus pour suspendre les serviettes. Elle ressort en partie haute et retourne à la chaudière, pour un nouveau cycle de chauffe.
Restituée en continu par les tubes du radiateur, la chaleur confortable et constante permet de chauffer la salle de bains, de sécher les serviettes et de les tenir au chaud.

 

Côté thermique, des sèche-serviettes qui redoublent d'efficacité

Alimentés en continu par la chaudière ou la pompe à chaleur, les radiateurs sèche-serviettes sont connus pour leur chaleur confortable et constante. Pour un confort thermique optimisé, certains modèles vont jusqu'à combiner les modes de chauffe ou les énergies. Parmi eux :

 

  • les modèles H2O de marque Valderoma  qui associent un panneau en acier Star-Deutsch de haute qualité, dans lequel circule l’eau chaude, et un accumulateur à base de silicium : le système Dual Kherr. Fixé sur le panneau acier, cet accumulateur permet un meilleur transfert de la chaleur au logement et un maintien plus durable de la température de consigne. La chaudière est donc moins sollicitée.

  sèche-serviettes Tonon Forty              

 

Sèche-serviettes Ducale plus de Tonon Forty                                           Sèche-serviettes à eau chaude Riviera de Thermor

 

Cote esthétique, des sèche-serviettes aux styles très variés

Reconnaissables à son design particulier, le sèche-serviette classique est généralement composé de deux tubes verticaux et de plusieurs tubes ronds ou plats, disposés à l’horizontal et judicieusement espacés pour accueillir les serviettes. Parmi les variantes signées Valderoma : des radiateurs sèche-serviettes à panneaux pleins, sur lesquels viennent se fixer des barres porte-serviettes.

 

                        Le sèche-serviettes, dans tous ses états , façon Corsaire par Thermor                                          façon H2O by Valderoma                                                                                                         

               

                                                                         
 
Afin de répondre à chaque besoin et chaque configuration de salle de bains, les sèches-serviettes existent dans des dimensions et puissances variées. Verticaux, carrés ou horizontaux, petite ou grande largeur, à vous de choisir.
Pour ce qui est de la matière, ils sont soit en acier, soit en aluminium. Moins coûteux, l’acier reste plus sensible à la corrosion. Plus résistant, mais d’un coût supérieur, l’aluminium garantit une montée en température plus rapide.
Question style et coloris, les fabricants n’ont pas de limites. Classique ou contemporain, blanc, gris, bleu, prune ou vert pomme, cet accessoire essentiel au confort devient une pièce maîtresse du décor.      
 
En témoigne la gamme Adélis d’Atlantic, proposée dans 9 nuances.
 

Côté pratique, des solutions en série ou en option

Doté d’une robinetterie thermostatique, qui peut-être connectée et intelligente, le sèche-serviettes à eau permet désormais un réglage de température des plus précis.
Certains modèles à tubes plats ou à lames, comme la gamme Riviera de Thermor, n’hésitent pas à se galber, pour faciliter le rangement et le séchage des serviettes.
D’autres proposent des patères venant se fixer sur les lames ou les tubes, comme le radiateur Adélis d’Atlantic, avec ses deux patères de série.
Quant aux radiateurs de type panneau plein, tels que les radiateurs sèche-serviettes H2O signés Valderoma, ils sont livrés avec leur barre porte-serviettes.

 

Comment choisir son radiateur sèche-serviettes à eau chaude ?

Au-delà des critères purement subjectifs (design, forme ou couleur), le choix d’un radiateur sèche-serviettes est avant tout conditionné par la surface à chauffer et le nombre de serviettes à sécher. Parmi les choses à savoir pour orienter votre choix :

  • 1. Question dimensionnement, on recommande une puissance de 100 W par m², et 30% de plus si le radiateur doit accueillir en permanence plusieurs serviettes. Soit une puissance de 130 W/m².
  • 2. Question diffusion de la chaleur, les tubes plats présentent une surface de chauffe plus importante.
  • 3. Question montée en température, un sèche-serviette en aluminium réagit plus rapidement qu’un radiateur en acier.

 

Quelle est la différence entre un sèche-serviettes à eau chaude et un sèche-serviettes mixte  ?

Le radiateur sèche-serviettes à eau se raccorde sur une installation de chauffage central, comme un radiateur classique. Économique, son fonctionnement est cependant lié à celui de la chaudière. C’est elle qui chauffe l’eau qui circule dans les tubes du radiateur.

La version sèche-serviettes mixte, plus chère à l’achat, associe deux modes de fonctionnement : en hiver, l’appareil est relié à la chaudière et fonctionne comme un radiateur à eau chaude. En intersaison, quand la chaudière est arrêtée, il fonctionne comme un radiateur électrique, grâce à une résistance interne qui va chauffer l’eau contenue dans les tubes du radiateur. Grâce au mode électrique, les radiateurs sèche-serviettes mixtes gagnent en confort d’utilisation, et sont généralement dotés d’une soufflerie indépendante et d’une programmation hebdomadaire. Connectés et intelligents, les modèles les plus sophistiqués sont pilotables à distance.

 

Comment entretenir un sèche-serviettes à eau ?

Les rares problèmes rencontrés avec les radiateurs sèche-serviettes à eau sont généralement liés à la présence d’air dans le circuit de chauffage.  Naturellement présent dans l’eau de remplissage à hauteur d’environ 10% d'air dissous, ou se propageant dans le circuit par des flexibles en caoutchouc, des raccords étanches  à l'eau mais pas à l'air, ou encore des tubes PER sans barrière anti-oxygène, l’air est responsable  :

  • de l’oxydation et de la corrosion des éléments en acier, qui peuvent finir par se percer
  • d’une mauvaise circulation de l’eau, engendrant baisse de performance, perte de chaleur et gaspillage d’énergie
  • ou encore du fameux bruit dans les tuyaux.

Pour préserver les performances de vos équipements dans le temps, il est important de purger votre radiateur à eau chaude 3 fois par an, au début, pendant et  en fin de période de chauffe.

 

Bon à savoir : pour savoir si votre sèche-serviettes a besoin d’être purgé, touchez votre radiateur. S’il est chaud en bas et froid en haut, c’est le moment de purger vos radiateurs. Pour effectuer cette opération dans les règles de l’art, demander conseil à votre chauffagiste.