OK

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Ventilation résidentielle - VMC hygroréglable 

Aucun produit dans cette catégorie.

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) permet de renouveler en permanence l'air nos habitations. Elle extrait l'air vicié et humide des logements pour l'expulser à l'extérieur et le remplace par de l'air extérieur, frais et pur. La VMC simple flux est le dispositif de base car le plus simple et le moins onéreux. Si vous souhaitez disposer d'une ventilation efficace, d'entretien simple et peu coûteuse, vous choisirez ce dispositif. Quand l'extraction de l'air est déclenchée par un certain taux d'humidité, on dit que la VMC est hygroréglable.

  • Hygro A

  • Hygro B

par page
49 produits
49 produits

Fonctionnement d'une VMC simple flux hygroréglable

Un extracteur que l'on peut comparer à un ventilateur fonctionnant à l'envers, expulse l'air intérieur de votre maison. Cet air est rejeté vers l'extérieur. Des bouches d'extraction dans les murs de vos pièces humides sont reliées par des gaines à l'extracteur souvent placé dans les combles. Elles sont placées dans les cuisines et les salles de bain. Cette extraction crée une dépression et des entrées d'air intégrées dans les cloisons donnant sur l'extérieur permettent alors à l'air frais de rentrer naturellement dans la maison. Les entrées d'air sont installées dans les pièces de séjour et les chambres.

Pendant les périodes d'inoccupation des pièces, la pollution étant réduite, les besoins d'extraction d'air sont au minimums. A l'inverse, quand une pièce est occupée, il est nécessaire de renouveler l'air en fonction du niveau de pollution.

Les détecteurs d'humidité placés dans les bouches d'extraction assurent une gestion modulée de l'air extrait.Concrètement à titre d'exemple, une bouche de salle de bains peut varier de 5 à 40 m3/h en fonction du taux d'humidité
de la pièce. Le même principe vaut pour les WC et la cuisine. Pour celle-ci, il sera en plus possible de passer en grande vitesse. Vous n'aurez donc plus de perte de chauffage inutile.

Il existe deux types de VMC simple flux hygroréglable : type A et type B. La différence entre ces deux types de VMC réside dans les fonctions de leurs entrées d'air.

VMC hygro A

L'entrée d'air est dite autoréglable : le débit est ainsi constant, quel que soit le degré de pollution intérieur. Une VMC hygro A sera donc plutôt adaptée aux logements avec un degré de pollution faible et qui peuvent bénéficier très rapidement d'une aération naturelle.

VMC hygro B

L'entrée d'air est hygroréglable. Le débit d'air entrant est ainsi fonction du taux d'humidité ambiant. Plus la pollution intérieure est élevée, plus puissant sera le débit d'air entrant et vice versa. Cette VMC sera installée idéalement dans les logements à forte activité. L'avantage par rapport à la VMC de type A est de diminuer la déperdition de chaleur (et donc les besoins en chauffage). Son coût est tout de même plus élevé.

Poser une VMC simple flux hygroréglable

Un installation VMC est composée de plusieurs éléments : la VMC, installée dans les combles, les bouches d'extraction, situées dans les pièces humides (salles de bain, cuisine...), les entrées d'air qui permettent de renouveler l'air intérieur, les chapeaux de toitures pour le rejet de l'air vers l'extérieur et les gaines qui permettent de relier tous ces éléments entre eux. Il faudra en premier lieu installer un réseau de gaines à l'intérieur des cloisons. Ces gaines sont toutes reliées à un extracteur. Au bout du réseau de gaines seront installées des bouches d'extraction qui se trouveront dans les cuisines et sanitaires. Enfin les entrées d'air seront intégrées aux menuiseries.

Entretenir une VMC

L'entretien d'une VMC simple flux est aisé : un nettoyage des bouches d'extraction et des bouches d'entrée d'air une fois par an devrait suffire. Les gaines n'ont pas besoin d'être nettoyées. Si vous souhaitez nettoyer la partie motorisée, il sera plus prudent de faire appel à un professionnel.

Les avantages d'une VMC simple flux hygroréglable

Ce dispositif est simple à poser, même si l'intervention d'un professionnel est recommandé. Une VMC simple flux hygroréglable permet de faire des économies d'énergie en évitant d'ouvrir trop souvent les fenêtres. Vous limiterez ainsi la déperdition d'énergie. Elle est plus performante que la VMC simple flux autoréglable et moins chère que la VMC double flux. C'est un bon compromis qui est souvent plébiscité. Certaines aides financières permettent également de réduire le coût de la pose d'une VMC (éco-prêt à taux zéro, TVA à 5,5% par exemple)...