OK

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Ventilation résidentielle - Aérateurs (VMP) 

Aucun produit dans cette catégorie.

L'aérateur, ou extracteur, permet de diminuer rapidement le taux d’humidité dans les pièces d’eau ou d’évacuer les odeurs de cuisine. Bien plus efficace qu’une ventilation naturelle, l’installation de la VMP est une bonne solution lorsque la pose d’une VMC est compliquée, notamment lors d’une rénovation. Les extracteurs ou aérateurs permettent alors une ventilation mécanique ponctuelle et pourront répondre à vos besoins de manière précise et localisée.

par page
129 produits
129 produits

L'aérateur pour une ventilation ponctuelle

Une ventilation ponctuelle est parfois la bonne solution pour assurer la ventilation d'une pièce comme une salle de bain, une cuisine, mais aussi un cellier, un grenier ou une buanderie, bref, partout où vous avez besoin d'assurer un renouvellement d'air plus efficace que la simple ventilation naturelle. Contrairement à la ventilation mécanique contrôlée (VMC), vous devrez installer un extracteur par pièce à ventiler.

 

Comment bien choisir sa ventilation ponctuelle ?

Le choix de votre aérateur repose sur différents critères qui vous permettront d'assurer le renouvellement de l'air dans votre habitation.

  • La présence ou non d'un clapet anti-retour. Avec un clapet, l'air chaud ne rentre pas l'été et l'air froid ne pénètre pas dans votre domicile l'hiver.
  • La mise en route. L'allumage peut se faire de différentes manières : interrupteur classique, interrupteur associé à un point lumineux, hygroréglable, par détecteur de présence. Selon vos besoins, vous choisirez un aérateur avec un interrupteur à commande manuelle (c'est vous qui décidez de la mise en marche de l'extracteur), associé à un point lumineux ou non. Ou bien un allumage par détection d'un taux d'humidité minimum, c'est l'option idéale pour les aérateurs des salles de bain humides. Ou encore choisir un allumage par détection de présence grâce à un système infra-rouge : quand une personne entre dans la cuisine, l'aerateur se met en marche automatiquement.
  • Le débit d'air. Débit d'air expulsé en m3 par heure (entre 20 à 600 m3). Pour calculer le débit de l'aérateur, il suffit de multipler le volume de la pièce par le Nombre de Renouvellement Heure (volume x NR/H). C'est le type de pollution qui conditionnera le choix du débit de l'aérateur.
  • La puissance sonore. Comme tout appareil électrique motorisé, l'aérateur émet un bruit lorsqu'il fonctionne et cette caractéristique peut avoir de l'importance. Certains aérateurs émettent quand ils sont en fonction un bruit d'une dizaine de décibels quand d'autres, plus imposants et plus efficaces, peuvent aller jusqu'à plus de 40 décibels, l'équivalent du bruit d'un ventilateur).

 

La pose de l'aérateur

La simplicité de la pose d'un aérateur en fait sa force : il suffit de pouvoir le brancher sur le réseau électrique, de percer le mur, la vitre ou le plafond et de placer la bouche d'extraction à l'intérieur et la grille à l'extérieur de votre domicile. L'extraction est alors de 2 sortes.

  • Extraction directe : la pose ne nécessite pas de conduit pour extraire l'air vicié.
  • Extraction indirecte : entre la grille extérieure et l'aérateur, un conduit doit être installé. Afin de garantir une extraction de qualité, la longueur du conduit doit être réduite au maximum.

L'installation d'un aérateur ne nécessite pas spécifiquement l'intervention d'un professionnel, dans la mesure où vous respectez les consignes de sécurité de base pour toute installation électrique. Pour autant, vous pourrez très bien faire appel au professionnel pour bénéficier de la garantie d'une installation sans défaut et adaptée à la pièce.